Le système nerveux sympathique et l’hypertension artérielle.

The rôle de l’activité du système nerveux sympathique comme cause de l’hypertension artérielle est bien connu.

Les stratégies d’interruption du système nerveux sympathique rénal par voie endovasculaire ont montré des résultats encourageants en permettant un meilleur contrôle de la pression artérielle chez les patients souffrant d’hypertension artérielle

Le système nerveux sympathique est composé de deux parties:

  1. Un réseau efférent qui alimente les reins avec des fibres nerveuses sympathiques noradrégeniques et qui augmente la pression artérielle par effet direct sur le rein, en entrainant la rétention de sel et d’eau.
  2. Un réseau afférent de fibres sympathiques ramène le signal vers le système nerveux central.

LE SYSTEME DE DENERVATION RENALE PARADISE

Le système de dénervation rénale Paradise est utilisé au cours d’une intervention très peu invasive pour traiter l’hyperactivité des nerfs menant au rein. Une petite incision est faite au niveau de l’aine. Un petit cathéter flexible est inséré et est ensuite positionné dans l’artère menant au rein. L’énergie ultrasonique (ondes sonores) est délivrée au tissu entourant l’artère pendant quelques secondes. L’énergie ultrasonique génère de la chaleur afin de diminuer l’hyperactivité nerveuse menant au rein. Les deux reins sont traités et le dispositif est retiré après le traitement

 

 

Le cathéter de dénervation rénale PARADISE est dans l’artère rénale. Le cercle rouge représente la chaleur générée dans le tissu par l’énergie ultrasonique délivrée depuis l’intérieur de l’artère. Le cercle bleu représente le refroidissement par circulation d’eau dans le cathéter à l’intérieur de l’artère afin de protéger l’artère de la chaleur.

Les anneaux blancs illustrent la chaleur délivrée au tissu, afin de diminuer l’hyperactivité des nerfs menant au rein. Chaque anneau représente un traitement de 7 secondes. Deux à quatre traitements seront délivrés dans les artères gauche et droite menant aux reins.